Ses avantages

Il est bien connu que les espaces verts contribuent à l’amélioration du cadre de vie urbain et participent au bien-être des populations. L’arrosage automatique permet non seulement d’entretenir ces espaces en préservant la ressource en eau, mais il sublime également les végétaux, renforcent leurs bienfaits et permet d’effectuer des économies.

L’arrosage automatique en 7 points clés

  • Optimise les investissements en assurant la longévité des végétaux
  • Réduit la consommation d’eau par un arrosage optimal des plantations et semis
  • Diminue des charges de personnel et de maintenance
  • Pérennise et augmente la qualité de jeu des terrains de sports et sols sportifs
  • Contribue à la lutte contre le réchauffement climatique
  • Maximise l’absorption de C02 et réduit la pollution
  • Limite le ruissellement des eaux et l’érosion des sols
1L’arrosage automatique optimise les investissements en assurant la longévité des végétaux

L’eau est nécessaire à la survie et à la croissance des végétaux, qui ont des besoins différents en fonctions des espèces et des conditions extérieures. L’objectif premier de l’arrosage est de compenser les déficits en eau. Intégré dès le départ d’un projet, l’arrosage automatique ne représente qu’un très faible pourcentage de son coût total et garantit la pérennité des végétaux et de l’espace végétalisé dans son ensemble.

2L’arrosage automatique réduit la consommation d’eau par un arrosage optimal des plantations et semis

Bien conçu et installé, un système d’arrosage permet d’apporter la juste quantité d’eau nécessaire à chaque espèce. Il est également possible de programmer l’arrosage en fonction de la météo ou au moment le moins chaud de la journée afin de réduire le phénomène d’évaporation et d’économiser l’eau.

3L’arrosage automatique diminue les charges de personnel et de maintenance

Délesté des tâches d’arrosage, le personnel d’entretien des espaces verts ainsi se consacrer plus efficacement à son cœur de métier.

4L’arrosage automatique pérennise et augmente la qualité de jeu des terrains de sports et sols sportifs
5L’arrosage automatique contribue à la lutte contre le réchauffement climatique

La végétation en ville contribue à atténuer localement les îlots de chaleur urbains. Avec un arrosage suffisant et responsable, le verdissement des villes permet d’abaisser la température urbaine de 3°C à 5°C !

6L’arrosage automatique maximise l’absorption de C02 et réduit la pollution

Les plantes ont la capacité de stocker du carbone atmosphérique par le phénomène de photosynthèse. Cependant, une plante en stress hydrique ne séquestre que peu de carbone. Ainsi, on estime qu’à condition qu’il soit arrosé dans les règles de l’art, un espace vert urbain séquestre 63 t de carbone par hectare et par an, tandis qu’une pelouse entretenue séquestre entre 1 et 12 tC/ha/an, contre 1 à 3 tC/ha/an pour une pelouse extensive.

7L’arrosage automatique limite le ruissellement des eaux et l’érosion des sols

Les espaces verts absorbent de grandes quantités d’eau de pluie, limitant de façon significative les risques d’inondations en ville. Les épisodes caniculaires, de plus en plus fréquents, entrainent la disparition des végétaux et le durcissement des sols. Lors d’orages ces espaces ne font plus leur office de tampon et bien souvent les sols sont érodés. L’arrosage permet de maintenir les végétaux et une humidité relative des sols, permettant au milieu d’amortir les conséquences d’épisodes orageux.

En conclusion, l’arrosage automatique, c’est thérapeutique !

campagne-promotion