L’irrigation raisonnée réduit la consommation d’eau – dossier Paysage Actualités

Découvrez le « dossier Arrosage » du dernier numéro de Paysage actualités ! Sept pages y sont consacrées, dans lesquelles on retrouve entre autres :paysage synaa

– un témoignage du Président du Synaa Pierre-Alain Madelaine, qui rappelle les bienfaits de l’arrosage :

« L’arrosage est écologique ! » affirme Pierre-Alain Madelaine, président du Syndicat national de l’arrosage automatique (Synaa). Et d’enfoncer le clou ! « Un espace vert réduit la pollution en absorbant le dioxyde de carbone et contribue à abaisser notablement la température en cas de forte chaleur, jusqu’à 3 ou 4 °C. Il est donc nécessaire de maintenir les végétaux en bonne santé en leur apportant la quantité d’eau exacte dont ils ont besoin et en utilisant les solutions modernes de gestion de l’arrosage automatique. » Le Synaa réfute l’idée que son activité génère un gaspillage : l’eau d’arrosage retourne dans le cycle naturel. Le Centre d’information sur l’eau (CIEAU) indique que 17 % seulement de la ressource en eau est utilisée, dont à peine 1 % pour l’irrigation. Pour autant, les professionnels ne se dédouanent pas de leur part de responsabilité dans une utilisation plus rationnelle de la ressource. »

– des informations sur les évolutions des pratiques de gestion de l’arrosage et de la ressource en eau dans les collectivités :

« Sous l’égide d’un comité de pilotage auquel ont participé l’Union nationale des entreprises du paysage (Unep) et le Synaa, Plante & Cité a mis en évidence en 2013 une tendance à la rationalisation des consommations sur le long terme : grâce à la reprise de l’essentiel des questions posées lors d’une étude similaire menée en 2001, les gestionnaires d’espaces verts ont pu mesurer les progrès réalisés. L’arrosage s’adapte à la typologie des espaces : priorité aux terrains de sport et à la production horticole, devant les parcs et squares et les jardins familiaux. En 2013, 61 % des communes utilisent l’eau pluviale, contre 0,6 % en 2001. […] »

– une présentation des avantages apportés par l’utilisation de certains matériels et le recours à la programmation :

« […] Les programmateurs ont progressé à pas de géant, intégrant des interfaces de plus en plus simples d’accès, avec une technologie qui permet de centraliser la gestion de façon spectaculaire. Il est ainsi possible d’agir à distance pour modifier le cycle prévu, en fonction des conditions météorologiques, ou de couper tout ou partie du réseau d’un simple clic de souris. […] »

N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus.

Image1-paysage-actualites